Tag Archive for BINUCA

Début du 3ème atelier du Comité de Concertation sur la révision du code électoral

Dans le cadre du processus de révision du code électoral, le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, avec l’appui technique et logistique de la communauté internationale y compris le Bureau Intégré des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix en Centrafrique (BINUCA) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) organise, du 10 au 13 septembre 2012, le 3ème Atelier du Comité de concertation sur la révision du code électoral, à l’Hôtel Ledger Plazza à Bangui.

Conférence de presse de présentation du rapport général des travaux du Groupe de travail sur la révision du code électoral

Le Ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Josué Binoua, a présenté au cours d’une conférence de presse, ce 20 août dans la salle de conférence de la Primature, le rapport général des travaux du groupe de travail relatif à la préparation du troisième atelier sur la réforme du code électoral en République Centrafricaine.

Ban Ki Moon: les élections municipales sont une « première étape importante dans la poursuite du processus de démocratisation, de décentralisation et de rétablissement de l’autorité de l’État dans tout le pays »

Pour Ban Ki Moon, Secrétaire général des Nations Unis, les prochaines élections municipales constitueront une « première étape importante dans la poursuite du processus de démocratisation, de décentralisation et de rétablissement de l’autorité de l’État dans tout le pays ».

Le Conseil de Sécurité de l’ONU débat des élections et de la gouvernance en RCA

Madame Margaret Vogt, la nouvelle représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la République centrafricaine (BINUCA), présentait au Conseil de Sécuritéce jeudi 7 juillet le rapport du Bureau Intégré des Nations Unies sur son activité pendant une période qui a vu le début du processus de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR) et l’organisation des élections générales en janvier 2011.

Mobilisation autour du sort des journalistes Faustin Bambou et Cyrus Emmanuel Sandy

Ce mercredi 6 juillet 2011, Faustin Bambou et Emmanuel Cyrus Sandy, directeur de publication des quotidiens Les Collines de l’Oubangui et de Media plus devraient enfin être jugés.

La mobilisation pour la liberation des deux journalistes s’organise. En effet, la justice centrafricaine a décidé de retenir l’infraction pénale plutôt que le délit de presse à l’encontre des deux journalistes, les accusant « d’incitation à la haine ». Leur tort serait d’avoir publié des articles accusant le ministre délégué à la Défense, Francis Bozizé, fils du Chef de l’Etat, de détournement de fonds en provenance de l’Union Européenne initialement destinés aux pensions des militaires et gendarmes.

L’ONU encourage la CEI à tenir le calendrier électoral prévu

La Conférence de presse s’est déroulée au BINUCA, le 22 décembre, en présence des Représentants de l’OMS et de l’UNESCO à Bangui et de la Directrice Pays du PNUD. L’oratrice faisait le point la présence du BINUCA et le Rapport fait au Secrétaire général de l’ONU sur la situation en RCA. A l’issue du Rapport, le Conseil de sécurité, a publié, le 14 décembre, une « déclaration présidentielle » sur la République Centrafricaine lue par l’Ambassadeur des Etats-Unis, Mme Susan Rice. De cette conférence de presse, il ressort pour l’essentiel que le mandat du BINUCA, la consolidation de la paix, est de nature politique. Sa mission s’étend sur tout le territoire, y compris la Vakaga. Il vient d’être prorogé d’une année.

Pour Ban Ki Moon, la réconcialation nationale en RCA passe par un processus électoral fiable et apaisé

Le Secrétaire général des Nations Unies a déclaré,ce vendredi 3 décembre, que « l’année prochaine, le BINUCA continuera de mettre en oeuvre ses programmes dans le cadre de son mandat dans un schéma intégré [ndlr: avec les autres agences des Nations Unies] en étroite collaboration avec le gouvernement centrafricain et les parteniares de la République Centrafricaine, avec une attention particulière pour le processus de réconcialiation qui passe par l’arrivée à son terme du processus électoral ».