Début des opérations de vote dans les 14 circonscriptions en jeu durant les législatives partielles

Début des opérations de vote dans les 14 circonscriptions en jeu durant les législatives partielles ce dimanche 4 septembre. Les Centrafricains sont appelés aux urnes dans les circonscriptions suivantes: Sosso Nakombo dans la Mambéré Kadéi, Bouar 1 dans la Nana Mambéré, Bossangoa 1 et Kabo dans l’Ouham, Kaga Bandoro 2 dans la Nana Gribizi, Bamingui dans le Bamingui Bangoran, Boganagone dans la Lobaye, Bayanga dans la Sangha Mbaere, Kouango 2 dans la Ouaka, Bogangolo dans l’Ombella M’Poko Nord, Bimbo 3 et 4 dans l’Ombella M’Poko Sud, 5eme Arrondissement 1 et 2 à Bangui.

Fin de campagne aussi plate que la campagne: une faible participation attendue pour les élections législatives partielles

C’est bien calme dans le QG des principaux partis centrafricains avant la journée de vote de demain. Les Législatives partielles ne semblent pas intéressés les Centrafricains qui se passionnent davantage pour la rencontre de foot RCA-Maroc.

Peu d’engagement dans la campagne. Les résultats des législatives partielles n’auront aucun incidence sur une majorité absolue acquises au KNK et ses alliés.

Arrestation d’un candidat à la législative du 5ème arrondissement de Bangui

Situation un peu confuse au matin du 3 septembre 2011 dans la législative partielle du 5ème arrondissement de Bangui. En effet, on ne connait pas encore les raisons de l’arrestation de Martial Kénam Aradona, candidat indépendant dans la circonscription du 5ème arrondissement 1 de Bangui. Il est détenu dans les locaux de l’Office Central de Répression du Banditisme (OCRB) depuis hier.

Cyriaque Gonda retire sa candidature à la législative partielle de Bossangoa 1

Cyriaque Gonda, ancien ministre de la Communication en charge notamment du Dialogue inclusif entre le gouvernement, les partis politiques, la société civile et les mouvements politico-militaires, retire sa candidature à la législative partielle de Bossangoa 1. Il s’expliquera ce soir sur Radio Ndeke Luka. Cependant, le communiqué rendu public hier soir le 22 aout 2011 précise qu’il ne peut participer à une élection en caractère non légal du Comité Transitoire des Elections (CTE), mis en place par le ministre de l’Administration du territoire, Josué Binoua.