Justin Innocent Willité

Portrait:

Inconnu de la scène politique centrafricaine avant l’annonce de sa candidature le  8 novembre dernier, Justin Innocent  Wilité est né le 1er juin 1973 à Bangui, où il fréquente le lycée Barthélemy Boganda, puis le lycée évangélique de Yaloké avant d’émigrer aux Etats-Unis.

Président du Conseil exécutif et administratif de l’organisation internationale OPROCA (New York), il est actuellement fondateur et directeur gérant du multiservice dénommé Circuit Plus spécialisé dans l’import-export, les bâtiments et travaux publics (BTP) et le commerce général.

Sur le plan politique, M. Wilité se dit déçu des partis politiques, ce qui l’aurait amené à créer son propre parti politique, le Congrès centrafricain pour la Renaissance (CCR), en cours de reconnaissance légale.

Sur sa candidature, il déclare: «Je suis le candidat de la jeunesse parce que cette couche sociale majoritaire, fer de lance de tous les changements dans ce pays, est marginalisée en dépit des compétences qu’elle regorge». Il ajoute que son combat vise à « améliorer la vie sociale du Centrafricain » en déclarant qu’il tiendrait une série de promesses telles que : la révision à la hausse des salaires pour tous les agents publics, le paiement des  salaires toutes les deux semaines, le paiement anticipé de 6 trimestres de pension pour permettre aux retraités de créer des entreprises génératrices d’emplois et de revenus »

Justin Innocent Willité

Programme:

La candidature de monsieur Willité a finalement été rejétée. Les informations données sur son parcours professionnel – douteuses – et un chèque sans provision ont eu raison de sa candidature: article Journal des Elections du 9/01/2011