Démarrage des travaux du Groupe de travail sur la révision du code électoral

Le lancement des travaux du troisième atelier du Groupe de travail sur la révision du code électoral a eu lieu, ce 15 août 2012 dans la salle de conférence du BINUCA, en présence de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RCA et chef du BINUCA, Mme Margaret Vogt, de son adjoint, également Coordonnateur du Système de l’ONU et Coordonnateur humanitaire, Modibo Touré, de la Représentante spéciale de la Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Mme Hawa Ahmed Youssouf, de l’Ambassadeur de la France, Serge Mucetti, du représentant de l’Ambassade des Etats-Unis, Philippe Makendebou, des membres de partis politiques et de la société civile.

Présidé par le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Groupe de travail, composé de représentants du BINUCA, de l’UA, de l’UE, de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), de la France et des Etats-Unis d’Amérique, devra « appuyer à la préparation des aspects techniques et logistiques du 3ème atelier, y compris la méthodologie, l’agenda des discussions, la facilitation des travaux, la liste des participants, l’expertise à mettre à disposition, le budget, les besoins matériels et la durée de l’atelier ».
A l’attention des participants, Mme Margaret Vogt a souligné que « cette rencontre est très importante pour votre pays, dans la mesure où elle devrait vous permettre de définir les modalités et contours du troisième atelier de concertation sur la réforme du code électoral ». Et d’ajouter : « les partenaires internationaux sont là pour vous apporter leur appui ».

Pour sa part, le ministre Binoua, tout en soulignant que la « démocratie se traduit par la pratique de l’organisation périodique de scrutins ouverts qui permettent au peuple souverain de choisir librement ses dirigeants » (…), a fait valoir que pour « réduire les risques de contestations et de troubles liés au processus électoraux, le Gouvernement a jugé bon de se concerter avec toutes les parties prenantes à ces processus avant de soumettre son projet de code électoral pour adoption par l’Assemblée nationale ».

Il convient de rappeler que le Groupe de travail a été mis sur pied suite à la décision du Chef de l’Etat, François Bozizé, de convoquer un 3ème atelier de concertation sur la réforme du code électoral et que le principe de la mise en place d’un groupe de travail restreint a été entériné lors de la rencontre entre Mme Vogt et le Ministre Binoua, le 26 juillet 2012, ce dernier ayant sollicité l’appui technique et logistique de la communauté internationale. Le BINUCA, l’UE et l’OIF apporteront par ailleurs une contribution financière à l’organisation du 3ème atelier.

(avec BINUCA – voir article sur le site du BINUCA)

1 comment for “Démarrage des travaux du Groupe de travail sur la révision du code électoral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *