Atelier de formation des 104 députés centrafricains avec l’appui du PNUD, de l’Union Européenne et de l’Ambassade de France

Le 6 octobre 2011, un atelier de formation a été organisé par le gouvernement centrafricaine en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’Union Européenne et l’Ambassade de France pour renforcer les compétences des députés sur leur rôle législatif. Cette formation est organisée une semaine après l’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’Assemblée nationale. Les travaux porteront sur l’examen de 12 projets de loi, y compis la loi de Finances.

Il s’agit en effet de donner les outils aux députés pour affirmer le rôle du pilier législatif en République Centrafricaine: un rôle très éloignée de celui de simple chambre d’enregistrement des décisions gouvernementales (rôle exécutif). Après les élections législatives de cette année, les sièges de l’Assemblée nationale sont détenus pour plus des deux tiers par le parti présidentiel Kwa na Kwa. Le reste des députés sont des indépendants souvent très proches de la majorité présidetielle. L’opposition démocratique s’est retirée duprocessus électoral allégant de lourdes fraudes lors du premier tour des élections générales en janvier dernier.

Article sur www.radiondekeluka.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *