Un faux candidat indépendant utilise les sigles KNK dans le 5ème arrondissement de Bangui

Magloire Kolisso Débalet, candidat indépendant dans la législative partielle du  5ème arrondissement de Bangui utilise un matériel de campagne aux sigles du parti présidentiel Kwa Na Kwa (KNK – Le travail rien que le travail en sango).

L’Observatoire National des Elections (ONE), par la voix de son coordonnateur, Fulgence Zeneth, a dénoncé l’infraction au Code Electoral: « Il n’est pas normal qu’un candidat indépendant agisse de la sorte. Dans le cas échéant, le KNK doit se montrer en parti responsable pour prendre de mesures appropriées interdisant une telle pratique ».

Ces pratiques montrent la faiblesse de la notion de « candidat indépendant » durant ce cycle électoral. En effet, un grand nombre de ministres du précédent gouvernement Touadéra se sont présentés et élire sous l’étiquette d’indépendant, n’ayant pas réussi à gagner l’investiture KNK. L’opposition a de plus boycotté les partielles comme le second tour des législatives. La grande majorité des indépendants appartiendront de fait à la majorité présidentielle. L’Assemblée nationale sera presque totalement monocolore.

1 comment for “Un faux candidat indépendant utilise les sigles KNK dans le 5ème arrondissement de Bangui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *