Treize législatives partielles dans trois mois

Treize circonscriptions verront des élections législatives se dérouler dans trois mois, a annoncé le ministre de l’Administration du territoire, le pasteur Josué Binoua. En effet, la Cour constitutionnelle  a invalidé les résultats de ces circonscriptions après examen des contentieux électoraux pour le 1er tour.

Le nouveau ministre de l’Administration du territoire a reconnu, lors du point presse, que « les acteurs du processus ont privilégié ce qu’on appelle les consensus en défaveur de la loi et du code électoral ». Cependant, « la bonne gouvernance se définit par le respect et l’application de la loi ».

« Nous devons revenir à l’application des lois de notre pays » a indiqué Josué Binoua. « Le mandat de la CEI (Commission Electorale Indépendante, ndlr) prend fin 45 jours après les proclamations officielles des résultats et que le décret rapportant la nomination des membres de la CEI est arrivé à terme depuis le 21 mai ». Une commission sera donc mise en place pour l’organisation de ces élections.

1 comment for “Treize législatives partielles dans trois mois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *